Lettera del fisiologo Charles Richet (1850-1935) a Giulio Cesare Ferrari (2)

15, Rue de l'Université / Téléph. 290-45

[s.d., post 1922]

Merci, cher collègue et éminent ami, pour votre Rivista di psicologia avec le très beau rêve prophétique [1] que vous nous indiquez, d'autant plus intéressant qu'il s'agit de personnages historiques, comme le pape!
Croyez moi votre très affectionné
Charles Richet
 
[1] Un sogno profetico, in «Rivista di psicologia», 1922, pp. 15-22. Si veda la lettera di Dall'Olio a Ferrari Bologna, 09/04/1922.
back to top